Contatez-moi

    Chamanisme

    J’ai rencontré Sharon il y a environ deux ans par l’intermédiaire de Jimmy avec qui j’ai suivi quatre stages sur le chamanisme et qui m’a amené sur cette voie.

    Je vous laisse lire l’histoire de Sharon qui explique comment elle a découvert et décidé de suivre la voie rouge…

    « J’ai découvert l’Aveyron et Najac dans les années 90 dans le cadre de mes activités de chanteuse et musicienne. J’y venais une à deux fois par an pour chanter et jouer au Dobro, un café musique installé à Sourbins (hameau de Najac) et qui programmait à l’époque des concerts blues et rock. »
    A cette époque, j’étais engagée dans la voie du bouddhisme depuis plus de 20 ans et mon cheminement spirituel avait déjà une place essentielle dans ma vie. C’est alors que mon chemin a croisé celui de Barbara Mainguy et Lewis Mehl-Madronna.
    C’était en 2012, lors d’une conférence donnée par Lewis auprès d’un public de conteurs dont je faisais partie.

    Lewis m’a ouvert la porte de la culture et de la spiritualité Lakota et c’est lui qui m’a invité en 2014 à participer à ma première Danse du Soleil (cérémonie Lakota) aux États-Unis.
    La Danse du Soleil est une cérémonie, un rituel collectif de prière qui se passe une fois par an pendant l’été. Les Danseurs du Soleil (Sundancers), qui ont des demandes à adresser au Grand Esprit, attirent son attention par des souffrances corporelles et mentales qu’ils offrent tout au long de la cérémonie. Ils ne mangent ni ne boivent pas pendant les 4 jours et 4 nuits de la Danse. D’une manière générale, on participe à la Danse pour venir en aide à un membre de la famille ou à un ami proche se trouvant dans le besoin ou souffrant d’une maladie.

    En 2015, les Esprits m’ont dit « Wake up the earth! ». Je n’ai pas compris tout de suite que cela voulait dire. « Fais-en un lieu de cérémonies pour redonner à la terre toute sa puissance ! »
    J’ai construit la hutte de sudation en 2016, dans un esprit communautaire avec l’idée de la mettre à la disposition de « Verseurs d’eau »*. Je suis devenue moi-même Verseuse d’eau en 2018.

    Verseurs d’eau : personnes habilitées à animer une cérémonie de Hutte de Sudation Inipi après avoir réalisé un parcours de formation impliquant 4 années de danse et de quêtes de vision, la connaissance des chansons prières Lakota et d’avoir reçu la permission d’un ancien verseur d’eau.


    Centre du Vent d’Autan

    Sharon propose différents stages à Sourbins ainsi que des cérémonies d’Inipi (huttes de sudation), plus d’informations et toutes les dates sur son site